LE ZOO-REFUGE : Présentation

En France, il existe de nombreux parcs zoologiques qui constituent un lieu privilégié pour aller à la rencontre de nombreuses espèces animales, pour la plupart sauvages ou exotiques. La Tanière développe un concept tout à fait différent. Ni but lucratif, ni enrichissement d’un plan de collection animalière, programme de reproductions ou recherche du plus beau spécimen d’une espèce pour valoriser le refuge. La Tanière n’accueille pas un animal « parce qu’il l’intéresse » mais parce qu’aucune autre solution de survie ne s’offre à lui.

Ce parc unique, est indifféremment un zoo-refuge ou un refuge zoo. Qu’il s’agisse d’un écureuil, d’un éléphant ou d’un animal domestique, tout est mis en œuvre pour lui apporter soin, protection, bien-être et dignité. Ici, tous les animaux ont une histoire et un passé souvent chaotique : maltraités, détenus illégalement, issus de trafics, utilisés dans les cirques ou les laboratoires, ils sont recueillis pour vivre enfin une existence paisible. Tous sont des animaux issus de sauvetages. Ce sont ce constat, l’urgence et la rencontre d’individus ayant pour dénominateur commun cet amour sans borne voué à un monde animal en détresse, qui ont fait naître La Tanière.

ferme pédagogique La Renaissance
La_Taniere_Projet_Hors_Norme

LA GENÈSE DU PROJET

Au départ, il y a Patrick & Francine Violas, un couple d’entrepreneurs. Il y a dix ans, ils créent la ferme pédagogique La Renaissance. 300 à 400 bêtes y sont accueillies… déjà toutes délaissées ou maltraitées. La ferme est ouverte aux établissements scolaires et aux enfants en difficulté.

LA TANIÈRE : UN PROJET HORS NORME

Construire un nouveau parc animalier de nos jours est un projet de longue haleine, une addition d’étapes administratives et d’exigences en terme de respect des normes, sécurité, bien-être des animaux, confort de travail, préservation de l’environnement, maintenance des installations..

NOTRE PHILOSOPHIE,
NOS MISSIONS

Le zoo-refuge La Tanière s’est donné pour mission première d’accueillir et protéger tout animal abandonné, en détresse ou sans solution, venu de tous horizons. Nous recueillons, abritons, soignons sans acharnement, réhabilitons, resocialisons et replaçons les animaux qui le peuvent…

UNE EXPÉRIENCE VISITEUR ORIGINALE

Une fois l’accueil-boutique franchi, les visiteurs peuvent découvrir une multitude d’enclos et volières réservés successivement aux animaux domestiques, aux éléphants, aux fauves, aux daims, aux oiseaux, aux chameaux, aux wallabies, etc. Les ours sont observables dans leur tanière…

LA GENÈSE DU PROJET

Au départ, il y a Patrick & Francine Violas, un couple d’entrepreneurs. Il y a dix ans, ils créent la ferme pédagogique La Renaissance. 300 à 400 bêtes y sont accueillies… déjà toutes délaissées ou maltraitées. La ferme est ouverte aux établissements scolaires et aux enfants en difficulté.

Des soigneurs et vétérinaires deviennent familiers des lieux. Parmi eux, Florence Ollivet-Courtois, une référence mondiale dans le monde des vétérinaires. En 2015, ils rencontrent Lisa et Paolo, un couple qui se produit dans des cirques avec ses animaux sauvages et souhaite arrêter son activité.

Quelques mois plus tard, la famille au grand complet pose ses valises à Chartres. C’est ainsi que La Renaissance devient La Tanière, en s’ouvrant aux animaux sauvages.

LA TANIÈRE : UN PROJET HORS NORME

Construire un nouveau parc animalier de nos jours est un projet de longue haleine, une addition d’étapes administratives et d’exigences en terme de respect des normes, sécurité, bien-être des animaux, confort de travail, préservation de l’environnement, maintenance des installations… Une longue phase de préparation a précédé les premiers coups de pioche de ce chantier exceptionnel où tout est sur-mesure et où chaque détail a été pris en compte.

Les animaux sont au cœur du projet : leurs caractéristiques physiques et physiologiques et leurs besoins en matière de soins et de bien-être ont donc présidé à la conception et l’aménagement de ce vaste espace et nécessité la concertation de tous (fondateurs, zootechniciens, vétérinaires, architectes, urbanistes, paysagistes, spécialistes de l’eau et de l’air, artisans, soigneurs…).

NOTRE PHILOSOPHIE, NOS MISSIONS

Le zoo-refuge La Tanière s’est donné pour mission première d’accueillir et protéger tout animal abandonné, en détresse ou sans solution, venu de tous horizons. Nous recueillons, abritons, soignons sans acharnement, réhabilitons, resocialisons et replaçons les animaux qui le peuvent dans d’autres établissements partageant nos valeurs et notre éthique quant au respect du bien-être animal. Nous offrons aux autres une retraite paisible placée sous le signe de la bienveillance.

Notre équipe d’experts, dévoués aux animaux, est reconnue pour son professionnalisme et son indépendance d’esprit. Notre volonté est de tout mettre en œuvre pour offrir la solution adaptée, sur-mesure pour chacun de nos pensionnaires.

Nous sommes engagés dans la conservation des espèces menacées et collaborons à des programmes d’élevage internationaux par notre contribution scientifique. Nous nous impliquons également dans l’éducation et la pédagogie afin de favoriser la prise de conscience de la dette des hommes vis-à-vis des animaux qu’ils ont déracinés (prélèvement dans la nature, trafics), qui les ont divertis (animaux de spectacles) ou qui ont fait progresser la recherche sur la santé humaine (animaux de laboratoire). Nous souhaitons éveiller les consciences sur les conséquences de l’adoption et la détention d’animaux non domestiques et de leur abandon, sur la maltraitance passive et le nécessaire respect du bien-être animal, et enfin sur la nécessité de préserver les espèces et leur environnement.

UNE EXPÉRIENCE VISITEUR ORIGINALE

Une fois l’accueil-boutique franchi, les visiteurs peuvent découvrir une multitude d’enclos et volières réservés successivement aux animaux domestiques, aux éléphants, aux fauves, aux daims, aux oiseaux, aux chameaux, aux wallabies, etc. Les ours sont observables dans leur tanière, les otaries nagent et jouent dans leurs bassins, d’ici 2021 des groupes de singes évolueront sur leurs îles et les visiteurs pourront se balader au milieu d’animaux dans la volière immersive…

Loin du concept de zoo stéréotypé, La Tanière ne propose pas simplement de voir des espèces mais des individus. Ici chaque animal a une identité, un nom en signe de reconnaissance individuelle. On ne vient pas voir un ours, on vient voir Tonito. On n’entend pas rugir un lion, on entend rugir Nale. On ne rigole pas des mimiques d’un singe, on rigole des mimiques de Cannelle…

La Tanière ne propose pas non plus de spectacles au public. Ici les animaux sont chez eux et sont libres d’exprimer sans aucune contrainte leurs attitudes naturelles, de se montrer au public ou de choisir de se cacher de la foule.

Les visiteurs chanceux pourront assister à des nourrissages, enrichissements et des séances de médical-training qui ponctuent quotidiennement le travail de nos soigneurs.

Vous l’aurez compris, à La Tanière, le visiteur est invité avant tout à observer, écouter et à apprécier à leur juste valeur ces pensionnaires pas comme les autres dont ils pourront aussi découvrir les histoires grâce à un parcours jalonné de panneaux didactiques et des audio-guides disponibles à la location.

Enfin la mini ferme, lieu idéal pour un premier contact avec le monde animalier, est un espace de découverte où nos adorables pensionnaires attendent petits et grands pour une séance de câlins, rires et émerveillement.